Préserver notre capital écologique : quelles actions pour les hébergeurs ?

Le « Global Footprint Network », organisation internationale de recherche environnementale a annoncé le 13 août 2015 que la planète vivait au dessus de ses moyens. Cette dernière calcule chaque année le « jour de dépassement », c’est à dire celui où la consommation des ressources naturelles de notre planète excède ce que la nature est capable de régénérer sans entamer son capital. Cette année, le dépassement est arrivé 6 jours plus tôt que l’année dernière et chaque année il en est de même. En seulement 8 mois, l’humanité a consommé cette année la totalité de son « budget écologique » annuel et dépassé la capacité de la planète à renouveler les ressources consommées en un an.

Alors concrètement, quelles sont les solutions pour les hébergeurs touristiques (hôtels, campings, résidences de tourisme) afin de contribuer à la conservation de ce capital écologique ?
Nous vous proposons quelques exemples d’actions à réaliser :

Favoriser la mobilité douce

– Organiser des navettes pour les déplacements des clients (centre ville, plage, …)
– Utiliser des voiturettes électriques
– Proposer à la clientèle des vélos à assistance électrique pour découvrir une région
– Promouvoir les voyages en train en proposant des promotions
– promouvoir le covoiturage auprès des clients et des salariés

Mettre en place une gestion efficace de ses consommations énergétiques

– Relever le plus régulièrement possible ses consommations d’eau, d’électricité, de gaz (relevé journalier, hebdomadaire, mensuel)
– Réaliser un suivi de ses consommations mensuel, annuel en intégrant le taux d’occupation
– Mettre en place une procédure formalisée de détection des fuites d’eau : inviter les clients à signaler toute fuite, communiquer à tous les salariés des consignes claires
– Réaliser un diagnostic de performance énergétique afin d’optimiser vos équipements et consommations
– Installer des éclairages basses consommations (ampoules leds, fluocompacte), et des équipements de type détecteurs de présence, minuteurs, détecteurs crépusculaires…
– Isoler correctement vos canalisations pour éviter toute déperdition de chaleur
– Equiper les robinets de réducteurs, les douches de mousseurs, et installer des toilettes double chasse
– Vérifier régulièrement les débits d’eau de vos robinets et douches. Vous pouvez vous procurer pour cela des débitmètres
– Récupérer les eaux de pluies et les utiliser pour l’arrosage des plantes et pour les WC
– Sensibiliser vos clients et salariés aux écogestes pour qu’ils consomment mieux et moins

Bien gérer ses déchets et limiter le gaspillage

– Dresser un inventaire de tous les types de déchets présents au sein de l’établissement et en vérifier leur bonne élimination : cartouches, papier, encres, médicaments, déchets verts, lampes classiques et basse consommation, bidons de chlore, huiles, batteries, déchets alimentaires, produits d’entretien,…..
– Mettre en place le tri sélectif pour tous les services : verre, cartons, emballages légers, canettes, papier
– Préférer des produits non emballés individuellement, réduire la fréquence des livraisons
– Rationnaliser les commandes
– Former l’ensemble du personnel afin d’augmenter la qualité du tri
– Mettre en place des zones de compostage (dans les campings) pour le compost alimentaire

Toutes ces actions conjuguées contribuent à préserver notre capital Terre mais elles bénéficient aussi à l’exploitant qui va ainsi réaliser de réelles économies. Les établissements labellisés Clef Verte ou Ecolabel Européen ont pu le constater très vite en réalisant dès la première année 15 à 20% d’économies sur leurs consommation.

En savoir plus sur la Clef Verte

En savoir plus sur l’Ecolabel Européen

 

 

Ecrit par